SAP ne veut pas d’un « super-champion IT » européen

Le géant des progiciels a rejeté toute idée de favoriser l’émergence d’un Airbus de l’IT en Europe. Un moyen pourtant mis en avant par des politiciens allemands pour contrer les géants américains.  Sur fond de scandale PRISM et des révélations concernant la mise sur écoute du téléphone portable de la chancelière Angela Merkel, plusieurs politiciens allemands ont soulevé des pistes pour contrer la domination américaine dans le domaine informatique et des réseaux. Pour eux, une lutte efficace contre les géants américains comme Microsoft, Google et Cisco doit passer par l’émergence d’un géant informatique européen, comparé pour l’occasion à un « Airbus IT ». Lire la suite sur JDN…

© Alternative Search 2008-2022 - Design by Christophe Jacquinet - Réalisé par Tubbydev/Tubbychill - Olivier RAVEAU

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?