Echec du projet DHL : SAP tente de se dédouaner

Après l’échec retentissant d’un projet basé sur ses progiciels chez DHL, SAP sort le paratonnerre. Et indique ne pas avoir été le mandataire principal sur ce contrat. La responsabilité de l’intégrateur, IBM, paraît, elle, engagée.

SAP tente de se dégager des remous créés par l’échec du projet NFE (New Forwarding Environment) de DHL. Il y a quelques jours, Deutsche Post a en effet passé une perte exceptionnelle de 345 millions d’euros due à l’annulation d’un projet informatique au sein de sa filiale logistique, DHL. Un projet sur lequel IBM et SAP étaient à la manœuvre. Même si Deutsche Post n’a pas incriminé ses prestataires, l’affaire est évidemment embarrassante pour les deux fournisseurs, d’autant que les nouvelles orientations données par DHL pour moderniser ses systèmes d’information apparaissent comme une critique en creux du projet NFE.

Lire la suite sur SILICON…

© Alternative Search 2008-2018 - Design by Christophe Jacquinet - Réalisé par Tubbydev/Tubbychill - Olivier RAVEAU

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?